Le dialogue territorial évoque la coordination entre des acteurs qui sont en interaction sur un territoire donné. Leur objectif serait de construire une action en commun, de traiter un problème à des fins ou autour d’enjeux collectifs, et un des moyens retenus pour y parvenir serait la concertation. Nous voulons présenter ici quelques questions inhérentes à tout processus de concertation, en adoptant une perspective sociologique.
La réflexion collective dont cet ouvrage rend compte met en exergue un acteur particulier, le « médiateur » appelé aussi « facilitateur au dialogue territorial ». Sans traiter de la formation en tant que telle, notre propos vise à éclairer les enjeux auxquels le « médiateur » risque d’être confronté, le rôle qu’il est censé « jouer » dans le système d’échanges discursifs, et les limites de ses possibles interventions, limites incontournables si l’on considère que le processus auquel il participe s’inscrit dans un système d’acteurs dont il n’est qu’un élément et qui le dépasse en partie.

Candau J. ; Ruault C., 2006, dans Collectif (P.-Y. Guihéneuf, F. Cauchoix et al.,coord.) La formation au dialogue territorial. Quelques clés issues d’une réflexion collective, Editions Educagri, Dijon, pp. 161-174

Référence :

Type de document :

Chapitre d'ouvrage

Nom de l'ouvrage / revue :

La formation au dialogue territorial. Quelques clés issues d'une réflexion collective, pp. 161-174

Editeur :

Editions Educagri

Année :

2006