Les services environnementaux rendus par les agriculteurs à la collectivité sont de mieux en mieux reconnus et encouragés par la politique agricole française. En ce qui concerne le paysage, une enquête menée sur deux territoires de moyenne montagne montre que, même si la plupart des éleveurs ne partagent pas la conception du paysage véhiculée par les actions publiques, les uns participent volontiers à ces dernières tandis que les autres ne le font qu’exceptionnellement. L’analyse de la pensée technique de ces producteurs, associée à la conceptualisation du service paysager proposée en économie de l’environnement, permet d’identifier leurs raisons, et rend cette divergence compréhensible. Elle conduit cependant à discuter la notion d’intentionnalité pour lui préférer celle d’engagement, et révèle une tension majeure entre la régulation du paysage agricole régie par des collectifs locaux et celle du service environnemental gouvernée par les autorités publiques.

Candau J. ; Ginelli L., 2011, L’engagement des agriculteurs dans un service environnemental. L’exemple du paysage, Revue française de sociologie, vol 52 (4), pp. 691-718.

Référence :

Type de document :

Article dans revue

Nom de l'ouvrage / revue :

L’engagement des agriculteurs dans un service environnemental. L’exemple du paysage, Revue française de sociologie, vol 52 (4), pp. 691-718.

Editeur :

Année :

2011